par Chantal Lietzmann

 

Par quels phénomènes peut-on objectiver l’influence de la Lune?

 

Les marées

Sous l’influence combinée du Soleil et de la Lune, les océans se déforment et la mer monte et descend sur plusieurs mètres, c’est le phénomène bien connu des marées. Lors de la Pleine Lune et de la Nouvelle Lune, les marées sont de plus grandes amplitudes, on les nomme les vives eaux et lors des premier et dernier quartiers de lune, l’amplitude des marées est plus faible, on les appelle les mortes eaux.

Influence sur les végétaux

Depuis des siècles, certains jardiniers et certains agriculteurs calquent leur programmation de travaux sur le calendrier lunaire. Les calendriers lunaires leur précisent, jour après jour, de quel type de travaux ils peuvent s’ occuper, en harmonie avec les cycles lunaires. Pendant la phase croissante de la lune, la sève monte dans les végétaux, c’est une quinzaine de jours favorables à la partie aérienne de la plante tandis que pendant la phase décroissante, la sève descend dans les racines, c’est une quinzaine favorable pour la partie racinaire.

Influence sur les cristaux

Des échantillons de roche en provenance de la lune rapportés lors des missions Apollo présentent des traces d’un champ magnétique datant de plusieurs milliards d’années. Les roches de la Lune ont une aimantation rémanente qui témoigne de l’existence, dans un lointain passé, d’un champ magnétique global. Les praticiens de litho-thérapie purifient et rechargent en énergie certains cristaux comme l’améthyste, la pierre de lune, le quartz rose à la lumière de la lune, lors des Pleines Lunes.

Influence sur les animaux marins

D’après de nombreuses observations, le comportement des poissons est influencé par la lune, la meilleure période pour la pêche serait la Nouvelle Lune. D’autres phénomènes sont observables dans la mer. En Australie, à chaque Pleine Lune de Novembre, on assiste à la fertilisation du corail sur tout le récif. Au milieu de l’océan indien, sur la Christmas Island, une fois par an, à la Pleine Lune en novembre, les crabes rouges de l’île sortent de leurs terriers et se dirigent tous vers la mer, comme appelés par un signal invisible. A travers la forêt, les plages et les routes, ils parcourent parfois jusqu’à 10 km pour atteindre la mer. Les femelles doivent à tout prix rejoindre l’océan afin d’y pondre leurs oeufs. Au Mexique, un autre phénomène lié à la Pleine Lune: des bans d’espadons, des colonies de baleines et autres prédateurs marins se retrouvent presque au même endroit pour chasser les sardines.

Influence sur les animaux terrestres

Une étude anglaise menée dans un hôpital durant deux ans a dévoilé en 2007 un phénomène étrange. Sur un échantillon de 1 600 morsures, l’étude démontre que les chiens, les chats, les chevaux et les rats mordent davantage les nuits de Pleine Lune. La Pleine Lune semblerait amplifier l’agressivité des animaux.Le rayonnement électro-magnétique de la Pleine Lune impacte sur le système nerveux en créant un stress factice.

Influence sur les êtres humains

 

Les menstruations des femmes

Dans les tribus primitives, toutes les femmes avaient leurs menstruations en même temps qui étaient calquées sur le cycle de la lune. Le cycle de la femme dure en moyenne 29 jours, comme le temps de révolution de la lune autour de la terre. Si le cycle menstruelle des femmes a été autrefois rythmé par le cycle lunaire, aujourd’hui l’évolution de nos modes de vie nous en a détourné.  A présent, les femmes prennent des moyens de contraception de plus en plus sophistiqués et elles ne sont plus en accord avec leur cycle naturel de menstruation, ce qui change les donnes. Statistiquement, à notre époque, il n’y a pas plus d’accouchement à la Pleine Lune qu’à un autre moment, probablement à cause de la contraception chimique qui a décalé les cycles naturels des femmes. Or, dans les textes de anciens comme ceux d’Aristote, on notait la fréquence accrue des accouchements à la Pleine Lune.

Les hôpitaux psychiatriques

Au siècle dernier, les malades mentaux qui n’étaient pas traités médicalement par des stabilisateurs d’humeur étaient beaucoup plus agités à la Pleine Lune. A notre époque, les statistiques ne démontrent plus ce phénomène.

La criminalité

Les pulsions sont plus fortes lors de la Pleine Lune de façon générale. Le passage à l’acte criminel devrait être plus puissant, l’instinct devrait primer. Or, aucune étude statistique valable n’a cependant pas encore démontré ce phénomène de façon objective. Les résultats autour de la planète sont contradictoires.

Le sommeil

Certaines personnes sensibles, (en particulier, les jeunes enfants) sont perturbées lors des Pleines Lunes. La lumière est plus forte et la mélatonine, l’hormone qui provoque le sommeil est produite naturellement par le manque de lumière. Or, lors des Pleines Lunes, la nuit n’est pas vraiment noire. Une équipe de l’université de Bâle, en Suisse, s’est intéressée aux effets de la Pleine Lune sur le sommeil. En 2013, ces scientifiques ont publié une étude dans la revue Current Biology expliquant que, les soirs de Pleine Lune, le temps d’endormissement était réduit en moyenne de 5 minutes, la durée du sommeil profond de 30% et le temps de sommeil général de 20 minutes. Peu importe qu’on soit conscient de sa phase, le cycle lunaire semble réduire la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. J’en conclus que l’influence de la lune sur notre planète terre est bien visible. Par contre, en ce qui concerne l’être humain qui est un « animal dénaturé par sa civilisation », les effets sont moins faciles à démontrer, et à quantifier de façon scientifique que dans la nature.

Mes observations dans ma pratique de l’astrologie

 

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres

Dans ma pratique en tant qu’astrologue, j’ai pu constater que certaines personnes sont plus sensibles que d’autres au cycle lunaire, c’est le cas des femmes et des enfants de façon générale. Mais certaines configurations astrologiques prédisposent à la sensibilité au cycle lunaire : l’Ascendant Cancer, le Soleil en Cancer, et plus particulièrement la Lune en Cancer qui est dans son signe de maîtrise, la Lune en Taureau, qui y est exaltée.

Cette particularité est bien plus visible lorsque ces personnes sont très jeunes car leur part instinctive n’est pas encore freinée par leur éducation, ni par leur culture. Particulièrement sensibles au cycle lunaire sont également les deux autres lunes en eau: la Lune en Poissons et la Lune en Scorpion, lorsqu’elle s’autorise d’aller dans le pulsionnel. L’élément eau amplifie en effet la réceptivité, la sensibilité et l’émotivité de la Lune.

Les effets de la Pleine Lune chez les personnes sensibles

Lorsque la lune est pleine, son influence est à son point culminant. Les effets de la Pleine Lune les plus courants sont une sensibilité plus vive, des émotions intenses. Les personnes se mettent plus facilement en colère, sont plus irritables, plus susceptibles qu’habituellement. Parfois, elles ont plus vite la larme à l’œil de façon incompréhensible, elles ont du mal à contrôler leur émotivité. Les pulsions sont plus fortes, ce qui les rend parfois plus impatientes que d’ordinaire. Les réactions instinctives sont courantes, on peut se sentir plus rapidement agressé qu’habituellement, on a plus vite peur, on est plus vite angoissé, l’imagination est plus vive pour les scénarios« catastrophe ». Par contre, c’est une période très appréciée pour l’intuition, le feeling est aiguisé. Certaines personnes font même des rêves prémonitoires la nuit de la Pleine Lune.

Ce qui est surtout frappant et remarquable, c’est lorsqu’une Pleine Lune transite des planètes du natal par conjonction et opposition, puisque la pleine lune est l’opposition du Soleil et de la Lune, d’un point vue géocentrique (la terre au centre). J’ai aussi observé dans ma pratique astrologique que les effets d’une Pleine Lune peuvent être variables sur un même individu en fonction de la présence en conjonction d’autres planètes qui vont amplifier le phénomène de la pleine lune, comme par exemple Jupiter ou Neptune ou qui vont provoquer un effet de tsunami comme Uranus.

Prenons le cas d’une personne qui a une opposition plus ou moins exacte de la Lune à Pluton au natal, si la Pleine Lune transite ces deux pôles opposés, la lune en transit va être en conjonction avec la lune natale et le soleil en transit va se positionner en conjonction avec Pluton natal. Il va y avoir un réveil émotionnel de la problématique du natal qui va la rendre visible à l’extérieur. La personne va vivre des angoisses puissantes, des peurs irrationnelles, un pulsion fusionnelle difficilement contrôlable au moment de cette Pleine Lune.

La lune influence bel et bien nos humeurs  et l’astrologie l’a observé et recensé depuis des siècles

 

Qu’en est-il de vous?

En savoir plus